Actualités‎ > ‎

Les Terminales Bac Pro SAPAT du Cleusmeur participent à la journée de prévention routière

publié le 1 avr. 2019 à 09:50 par Rachel Madec   [ mis à jour : 1 avr. 2019 à 09:55 ]
Ce lundi 1er avril 2019, les élèves de terminale baccalauréat professionnel SAPAT ont participé à un temps fort sur la sécurité routière à la salle Kerjezequel de Lesneven.
Ce temps fort a été organisé par le Comité Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) de la Communauté de Communes de la Côte des Légendes.

Les différents partenaires ayant collaboré et participant à ce temps fort ont été très nombreux: Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM), la Direction de la Route et des Infrastructures de Déplacements du Finistère (DRID 29), Groupama, la Gendarmerie Nationale, les transporteurs scolaires, la Région Bretagne, le Point Information Jeunesse, le Service Départemental d'Incendie et de Secours du Finistère (SDIS 29).

Les élèves ont pu toute la matinée circuler dans des ateliers de simulation et de sensibilisation aux dangers de la vitesse, de l'alcool, des produits stupéfiants, des téléphones portables... Mais les temps forts ont été l'après-midi avec une simulation réelle d'un accident avec un scooter et ensuite avec une voiture à 50 km/h et le témoignage de Florent, un jeune accidenté de la route.

Cette journée a pour but de faire prendre conscience aux jeunes de la dangerosité de conduites à risques au volant et des conséquences dramatiques que cela a. Pour illustrer cela quelques chiffres chocs:
- 598 jeunes entre 18 et 24 ans ont perdu la vie dans un accident de la route en 2016.
- La vitesse est en cause dans un accident mortel sur 3. Elle est présente dans 45% des 18-24 ans impliqués dans un accident mortel.
- 16% des jeunes auteurs présumés d'accidents mortels, âgés de 25 à 34 ans, ont été déclarés positifs aux stupéfiants.
- L'alcool est présent dans 29% des accidents mortels et concerne aussi 17% des piétons impliqués dans un accident mortel.

Au regard de l'attention portée par les terminales SAPAT sur les différents ateliers ainsi que lors du témoignage du jeune accidenté, nous espérons que des changements de comportements s'en suivront pour ces futurs conducteurs.
  
  


Comments