Actualités‎ > ‎

Les CAPa SAPVER du Cleusmeur rédigent un article sur les injustices subies par les femmes

publié le 7 mars 2019 à 23:16 par Rachel Madec
A l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, les élèves de CAPa 2ème année SAPVER ont rédigé un article sur les injustices dont sont victimes les femmes aujourd’hui. Noémie nous fait partager sa production écrite.

« Je pense que toutes les femmes savent maintenant qu’on se bat pour avoir les mêmes droits que les hommes et pour éviter les injustices.

Mais si on regarde de plus près, la mentalité a peut-être changé mais nous constatons encore l’injustice faite aux femmes chaque jour, l’injustice salariale par exemple ou dans l’éducation. On s’attend toujours à ce qu’une femme soit bien élevée, « propre sur elle » et elle ne doit surtout pas être mal polie ou avoir un fort caractère, pour certains hommes en tout cas.

La femme ne peut pas vraiment être elle-même, elle essaie toujours de plaire aux hommes (régimes, se refaire une partie du corps). Il y a aussi l’injustice des stéréotypes comme « les femmes sont plus dangereuses au volant. Faux ! C’est juste que tous les hommes le répètent et ils en sont même convaincus.

Et puis, dîtes-moi, ne vous êtes-vous jamais posé la question de savoir pourquoi on choisissait la couleur rose pour les filles et le bleu pour les garçons ? Je trouve cela complètement ridicule, pourquoi donner des couleurs en fonction du sexe ? Voilà un autre exemple d’injustice, nous sommes des filles, donc on nous met un petit bonnet rose.

Enfin, dîtes-moi, si on revient rapidement sur le domaine du travail, les hommes en entreprise sont plus facilement acceptés que les femmes et vous savez pourquoi ? Ils se disent femmes=enfants=congés maternité et je trouve cela horrible…

Terminons par le domaine politique, les femmes sont toujours aussi mal vues, on n’en en tend pas vraiment parler, elles sont toujours désignées comme le sexe faible, mais être une femme c’est bien, nous devons être fières d’être FEMMES !

Insurgez-vous contre ceux qui pensent le contraire, chaque femme mérite d’être respectée !»  Noémie O.

 

Comments