Actualités‎ > ‎

Bac Pro SAPAT : Des lycéens du Cleusmeur animent des Tap en maternelle

publié le 9 mars 2016 à 04:54 par Ronan Cavarec
L'établissement souhaitait élargir son réseau. Pendant six semaines, des stagiaires proposent des activités aux enfants de l'école Jacques-Prévert.
« Les stagiaires évoluent pendant une durée de trois semaines, puis passent le relais à un autre groupe, pour les dernières semaines de la période », résume Éric Hernandez, coordinateur des Temps périscolaires (Tap). L’école maternelle Jacques-Prévert accueille des lycéens de 2de bac pro (services aux personnes et aux territoires) du Cleusmeur durant six semaines.

Jusqu’au 1er avril, cinquante stagiaires animent quatre activités, tous les mardis et jeudis. Avec leur enseignante référente, Anne Le Roux, ils ont deux objectifs : réaliser des activités avec des enfants de 4 à 5 ans et mettre en place une communication adaptée dans ce cadre.

Apprendre en jouant
Les huit modules pratiqués vont du théâtre à la fabrication de marionnettes ou de masques en passant par des jeux ou des activités à thème. Sophie, Justine et Noémie interviennent dans un atelier de confection de masques.« C’est intense. Il leur faut agir vite », commente Anne Le Roux. Ces trois élèves de seconde ont choisi le carnaval par goût. Se déguiser et se cacher derrière des masques grimaçants est un jeu qui traverse les générations. La séance se conclura par un bilan avec leur tutrice, Marie-Claude Salou. « Une évaluation qui se décompose, à la fin, en deux temps : une auto-évaluation du stagiaire et une évaluation du tuteur ou de la tutrice. »

Michel Duquenoy, directeur du lycée du Cleusmeur, avait fait part à Isabelle Moreau (adjointe à la petite enfance et à la vie périscolaire), de sa volonté d’élargir le réseau de son établissement. Éric Hernandez et Anne Le Roux ont alors pensé à une intervention des lycéens dans les Tap. Ils ont défini différentes thématiques manuelles, culturelles et artistiques, et ont veillé à réunir le matériel pédagogique nécessaire. « Nous remercions l’équipe pédagogique ainsi que les enfants qui ont permis aux stagiaires d’acquérir des compétences dans l’animation », conclut Éric Hernandez. Quant aux enfants, ils ont exprimé leur enthousiasme par leurs sourires.
Comments